Choisir son psy - Choisir son coach
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs
20 août 2017 : 1138 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
12 visiteurs connectés en ce moment

Les méthodes de psychothérapie > Psychothérapie Psychocorporelle >

L'Analyse Psycho Somato Energétique

Aline CHOUISSA, Psychopraticien à Strasbourg.

1. Présentation de l'Analyse Psycho Somato Energétique

Nos expériences de vie ont laissé des traces dans notre corps et particulièrement dans notre système neuro-musculaire génèrant STRESS , TENSIONS CORPORELLES BLOCAGES ENERGETIQUES et EMOTIONNELS et tout simplement réduction de la Vie.

L'Analyse Psycho-Somato-Énergétique (A.Psy.SE) est une méthode de PSYCHOTHERAPIE CORPORELLE qui associe la parole à des exercices mobilisant différentes zones du corps.

Cette méthode permet la libération des blocages, de « l’armure » ou de « la cuirasse » qui faisaient du corps humain une mécanique sans âme. L'individu peut alors retrouver une bonne énergie vitale, élaborer un moi plus fort et plus relationnel, ouvert à la vie et à l'amour.

Déroulement de la thérapie

Une séance comporte la réalisation en présence du thérapeute, d'exercices, appelés sistims qui mobilisent l’activité neuro-musculaire. Il s’agit d’une suite ordonnée de mouvements fonctionnels; leur objectif est de mettre en tension les muscles, agissant ainsi sur les blocages musculaires et énergétiques, ce qui favorise les processus de remémoration ainsi que l’expression des conflits internes.
Ces sistims ou mobilisations neuromusculaires durent à peu près 15 mn pendant lesquelles le patient explore avec la plus grande attention tout ce qui se passe en lui. Après chaque phase d'exercice, le thérapeute va aider la personne à verbaliser ses expériences dans un but de réparation, de transformation profonde et de sortie des schémas et des traits de caractère limitants mis en place dans le passé.

Ces verbalisations sont des moments de mise en conscience, d'analyse et d'approfondissement qui rythment l'avancée de la psychothérapie.

Objectifs de l'Analyse Psycho-Somato-Energétique :
- Tisser les liens entre corps et esprit , pour être Soi, dans la vie, avec les autres.
- Dénouer ses conflits internes, ses angoisses et ses états dépressifs.
- Construire un Moi plus solide et plus souple en libérant les blocages.
- Accueillir les désirs profonds qui donnent sens à la vie.
- Mettre en action son énergie créative dans la vie.


L'apsyse est adaptée à un SOUTIEN PONCTUEL pour traverser une période difficile ou à un CHEMINEMENT THERAPEUTIQUE de plus longue durée visant à libérer la personne qui va se sentir peu à peu AIMABLE avec une plus juste ESTIME d'elle et trouvera la capacité d'AIMER LES AUTRES.

2. Principe de la méthode

Wilhelm Reich ( 1897-1957) élève et disciple de Freud démontre que le corps et les muscles sont aussi une voie d'accès à l'inconscient. A la recherche des causes d'échec de la psychanalyse, il crée une métode d' analyse psychocorporelle : la végétothérapie.

Selon lui les couches du caractère peuvent être comparées à des stratifications géologiques qui sont de l'histoire solidifiée ; un conflit actif à une certaine période de la vie laisse toujours des traces dans le caractère sous la forme d'une rigidité ; Cette rigidité va s'inscrire dans le corps ; c'est la cuirasse musculaire, il y a cristallisation des mécanismes de défense dans des tensions corporelles figées. Ces blocages mutilent la réalité du monde en le rendant souvent moins dangereux mais aussi moins excitant ( ennui) donc constituent une protection efficace mais réductrice de la vie, du contact, de l'energie sexuelle et de la capacité d'aimer.
La végétothérapie s'attache à dénouer les tensions des cuirasses caractérielles et musculaires.

Aujourd'hui les Neurosciences confirment les intuitions de Reich et prouvent que nos expériences de vie laissent une trace dans notre système nerveux, en particulier dans notre système neurovégétatif. L’inconscient est lié au système neuronal. Il nous conduit à toujours reproduire les mêmes situations, et par conséquent ne nous engage pas vers de nouvelles expériences, incitant inconsciemment l' individu à vivre des scénarios répétitifs dans ses relations sociales et affectives.

Dans les années 2000, le travail de Reich et de ses successeurs a été réactualisé par Jacques Vaissac et Christine Zurcher pour répondre aux souffrances engendrées par la pression et les exigences de la société actuelle qui donnent de nouvelles formes de pathologies ( cancer, maladies cardiovasculaires, etc ) et provocant une multiplication des somatisations, burn out, maniaco dépression, suicide…. L'Analyse Psycho Somato Energétique est le fruit de ce travail.

Principe de l'Analyse Psyco Somato Energétique

Toute rigidité musculaire contient l'histoire et la signification de son origine, elle représente la parie essentielle du processus de refoulement. L'observation des obstacles à la circulation énergétique va permettre d'appréhender les crispations, donc les blocages. En travaillant à dissoudre les rigidités on peut voir apparaître l'affect refoulé, les souvenirs, les cognitions ce qui permet de mobiliser et de défiger l'inconscient.
L'objectif de l'APsySE est de redonner à l'organisme sa mobilité et sa fluidité énergétique en supprimant les excès et en comblant les carences pour permettre redistribution harmonieuse du flux énergétique dans le but de permettre au sujet de retrouver le contact avec lui même, avec l'autre avec le monde.

L’APsySE propose au patient de se libérer des schémas existants par le biais d’exercices corporels appelés sistims. (simulations, stimulations). Les sistims permettent de travailler les zones privilégiées de blocages pour faire fondre les rigidités et les tensions protectrices.
Ces zones privilégiées sont au nombre de 7, ce sont les anneaux reichiens.
Les sistims ou mobilisations neuromusculaires durent à peu près 15 mn pendant lesquelles le patient explore avec la plus grande attention tout ce qui se passe en lui. Chaque sistim est une métaphore, simulation de geste, ils ont pour but de stimuler une régression psychophysiologique, dans les situations ou moments uniques ou répétitifs qui ont été plus ou moins traumatiques et ont engendré la mise en place d'une cuirasse caractérielle et corporelle.
Comme le cerveau et le système neuronal ont une grande plasticité ; les sistims et leurs répétitions vont imprimer de nouvelles expériences qui remplaceront les schémas anciens mis en place comme système de défense ce qui permet de se libérer du passé et de changer en quelque sorte un château fort en défenses mobiles et adaptées.

Au cours d'une séance, après chaque phase d'exercice, le thérapeute va aider la personne à verbaliser ses expériences dans un but de réparation, de transformation profonde et de sortie des schémas et des traits de caractère limitants mis en place dans le passé comme mode de protection.

L’objectif de l’APsySE est de briser les chaînes pathologiques du système Neuro-musculaire afin de se réapproprier l’accès aux sensations, aux sentiments et aux souvenirs. La circulation de l’énergie est rétablie de la tête aux pieds pour vivre un corps libéré de ses blocages, retrouver une respiration fluide, une belle vitalité, et aussi, au fil du processus, récupérer son énergie sexuelle.

3. La spécificité de l'Apsyse

l'Apsyse met en avant le corps avec lequel on travaille et donne aussi un statut éminent à la parole et à l'inconscient.
C'est une méthode psychothérapeutique issue d'un protocole reichien de végétothérapie élaboré de façon floue par Reich, et formalisée par Navarro puis dans les années 2000 par J. Vaissac et C. Zurcher.

L'Apsyse est une méthode de psychothérapie qui favorise la compréhension de soi et la relation aux autres ; mais c'est aussi un processus dont l'aboutissement est l'ouverture du coeur ; c'est aussi un chemin vers l'amour.
L'amour ne va pas de soi : personne ne l'a appris et tous les humains d'une manière ou d'une autre ont des difficultés avec l’amour; chacun expérimente la difficulté d'aimer et d'essayer de se faire aimer.
Dans un premier temps, la personne est amenée à guérir les blessures d'amour liées à son histoire familiale. Ensuite la méthode permet, à travers la détente des sept niveaux reichiens, d'accéder à une sexualité génitale adulte, cœur et sexe reliés : l'être humain plus heureux, aimable, aimé, aimant, peut s'interroger sur le sens de sa vie et faire des choix qui correspondent à ses désirs profonds.

Comment ?
L'Apsyse va travailler à détendre certaines zones du corps définies par Reich ;les 7 anneaux (qui peuvent d'ailleurs se superposer aux zones des chakras). Les 7 anneaux reichiens offrent une compréhension et un support pour prendre conscience du lien entre corps, énergie et amour et du « comment se développe notre capacité à aimer ».

Pour aimer il est nécessaire de passer par des étapes constitutives et communes à tous.
1. avoir été aimé suffisamment
2. puis s'être aimé soi même pour apprendre à ouvrir son coeur
3. aimer
En travaillant à libérer et fluidifier l'énergie des 7 anneaux, le processus proposé par l'ApsySE permet à l'individu d'évoluer pour s'aimer soi et les autres.

première étape : être aimé,

Se sentir aimable ; combien ne résoudront jamais ce problème car ne se croient ni aimables, ni aimés. C'est souvent à peine conscient ou inconscient. le travail des deux premiers niveaux : yeux, oreilles, nez et bouche donne accès aux couches les plus archaiques où ont été enregistrées et maintenus les faits, interprétations, croyances négatives.
L'amour donné ou non par la mère, va marquer de façon organique le corps du bébé dans son développement.
Les bases d'une confiance dans la vie et dans l'amour sont ébranlés quand sont défaillants :
- la conception, la gestation ( viol, tentative d'avortement, décès familiaux proches, rupture de la relation avec le père ou violence de celui ci, peurs et dépressions de la mère)
- l'accouchement
- l'accueil et le nourrissement
L'ambiance crée et l'attention donnée par la mère ( ou tout autre donneur de soins) vont imprégner les 4 organes des sens du visage et de la peau de tout le corps: les premiers et deuxième niveau enregistrent, en termes de plaisir et de souffrance, les contacts avec tous ceux qui s'occupent de l'enfant, engendrant des réactions d'élan ou de retrait ; cela se traduit dans la constitution progressive du moi en bon ou mauvais objet qui fait plaisir ou non à sa mère et qui peut en espérer ou non du plaisir ( angoisse de morcellement, d'abandon liée à dépression, bouderies, mutisme)
Ces situations peuvent engendrer des réactions de souffrance, plainte, expériences de non amour, rejet qui vont s'inscrire dans une croyance négative sur soi: « je ne suis pas aimé, donc pas aimable ».
Les conséquences seront psychiques et corporelles ; les différentes parties du cerveau vont être alors organisées pour survivre, non pas avec, mais contre les autres, et l'inscription corporelle se traduit par un contact très réduit avec soi même et les autres ; une diminutions des sensations qui rendent indifférent et créent un sentiment de solitude : l'autre fait peur de façon instinctive et inconsciente

Aimer étape 2

niveau de la nuque et du cou .
« Si je ne m'aime pas, comment demander à un autre de m'aimer ?
Comment puis je aimer sans accepter de pouvoir l'être en retour? »
La nuque et le cou sont porteurs de la cuirasse narcissique, de l'instinct de conservation ( cou) nous situons a ce niveau le narcissisme primaire qui permet de s'aimer soi. Nous y rencontrons le thème de narcisse qui s'aime trop à l'exclusion de tous les autres ; il ne sait pas aimer, certes, mais cette situation n'est elle pas causée par le fait de ne pas avoir été aimé assez ?
Quand l'enfant a tenté de donner son amour et son affection à sa mère et que la mère rejette cet investissement, l'enfant pour supporter ce rejet se retire en lui, valorise son monde intérieur aux dépends du monde extérieur :le narcissique semble s'aimer, mais au fond, le coeur n'y est pas !
A défaut de celui de la mère se crée un amour morbide, la personne va chercher à paraître pour forcer la reconnaissance de l'entourage qui se sentira, ou séduit, ou manipulé.
La répression du narcissisme primaire ne fait qu'endurcir la pulsion narcissique qui le transforme en narcissisme secondaire : la partie haute du thorax se gonfle étouffant toute potentialité affective , cette position narcissique secondaire handicape la créativité, l'amour : la joie de créer disparaît au profit du plaisir de se faire reconnaître pour acquérir du pouvoir.

Le blocage du cou amène physiquement à une rigidité musculaire qui s'étend de la nuque à la colonne vertébrale et psychologiquement à une rigidité du caractère, empêchant toute conduite d'humilité, d'humanité, d'amour.. Le blocage du cou est responsable de la superbe, de la vanité et de l'obstination, et surtout de l'orgueil, souvent confondu avec la dignité. Il touche pratiquement tout le monde.

S'aimer suppose avoir récupéré le flux énergétique des deux premiers niveaux et libéré le troisième.

Aimer étape 3

l'amour s'ancre et se donne à partir de sa source intérieure, c'est dans le quatrième niveau entre cou et diaphragme : coeur, thymus, bras La sécurité intérieure atteinte, l'amour n'est pas une demande d'être aimé, mais une ouverture dans l'acceptation d'être touché, changé, bouleversé dans un inconnu imprévu et inimaginable.
Une rencontre ou le moi et le non moi sont clairement délimités, ou la relation s'instaure, non dans une dépendance de pouvoir, mais de désir.
Avec la détente des trois premiers niveaux, l'individu a pu comprendre, travailler et dépasser ses traumatismes d'enfance, et les liens d'attachements ; le passage à un relation à l'autre incarnée et sexuelle va demander de mettre en jeu tout le corps, donc de détendre les trois derniers niveaux.

Etre aimé, donc aimable étape 4

Avec la Zone du diaphragme nous entrons dans la question oedipienne.
Le blocage diaphragmatique s'installe bien souvent très tot.
Une situation énergétique défectueuse au niveau du diaphragme est liée à la peur qui bloque l'énergie à ce niveau installant l'anxiété.
Le diaphragme est le porteur principal du masochisme, de la détente organique profonde par la respiration et aussi du contrôle du plaisir sexuel.
Le thème masochiste est de souffrir pour avoir le droit de recevoir du plaisir :« je me fais du mal, pour recevoir du bon venant de l'autre désiré ».
Le diaphragme est souvent crispé de facon constante et chronique ; il contrôle de façon inconsciente le temps de respiration en apnée ( position d'attente et d'anesthésie des sensations de peur), le masochiste contrôle constamment son comportement dans la crainte de ne plus être accepté et d'être rejeté.
Les traits de caractère principaux du masochiste sont : tendance à se plaindre sans arrêt, à se poser en victime, à être toujours prêt à se sacrifier ( héros ou saint), tendance à gâcher tout ce qu'il entreprend.
Nous sommes tous plus ou moins anxieux et possédons tous des traits caractériels masochistes
le masochiste ayant une mauvaise opinion de lui en se dévaluant, transforme plaisir en déplaisir et se complet à tolérer, encaisser et subir ( grégarisme). Cependant il peut arriver qu'il explose ; il y a alors décharge soudaine du diaphragme qui hypertendu doit bouger pour permettre la survie, le sujet a alors des réactions violentes et inattendues, il se révolte sans pouvoir changer a réalité

Le blocage du diaphragme participe à l'anéantissement du plaisir pour ne pas se sentir coupable, c a dire non aimable, il réduit l'orgasme génital sans possibilité de propagation naturelle à tout l'organisme.

s'aimer : étape 5

« c'est dans les muscles lombaires contractés que se situe la peur d'être attaqué, ils sont tendus, prêts à contre attaquer », c'est à ce niveau que se travaille à nouveau l'amour de soi dans la relation directe avec l'autre.
Le contrôle de la fonction anale après le sevrage déplace la zone de plaisir de la bouche vers l'anus avec possibilité de retenir ou non les selles. Se dévepoppe alors le sentiment d'indépendance associé à la gestion volontaire de ses éliminations. Du fait de l'éducation l'enfant se voit souvent obligé de se séparer de ses selles quand les adultes l'exigent, dispensant pour cela caresses et autres gratification, c'est pourquoi l'enfant associe les selles à une possession d'ou plus tard l'association avec l'argent. Au début de sa vie l'enfant est coprophile, mais c'est très vite réprimé et peut causer par la suite dégout, dépréciation, mépris. Se développe à ce moment le caractère sadique agressif.

A ce niveau est évoqué la question de s'aimer parce que choisir de retenir ou de donner est un acte d'accord avec soi, pour soin de soi avec plaisir, donc avec amour.

Aimer étape 6

- bassin zone de la sexualité et de la relation sexuelle
C'est le niveau des angoisses de castration primaire entre 2 et 6 ans, c'est le moment de l'acceptation simultanée de son sexe biologique, de la différence des sexes et de la question de la mort en lien avec la sexualité.
Ce blocage indique un refus inconscient de la sexualité génitale ; c'est le caractère hystérique.

Pour atteindre un aimer complet et sain , il faut dépasser la structuration hystérique, se libérer des interdits sexuels, enregistrés depuis la petite enfance.

Conclusion
A travers la répétition de mises en tension des anneaux reichiens par des exercices progressifs, l'individu accompagné du thérapeute, est amené à réassocier sensations, affects, souvenirs en vue de se libérer des mémoires les plus refoulées pour libérer le corps et la parole.
Il devient ainsi plus vivant, plus créatif, capable de se prendre en charge socialement, et sexuellement.


Chercher et trouver un psychothérapeute ou un psychopraticien
spécialisé en Psychothérapie Psychocorporelle sur l'annuaire Choisir son psy ?
Psys et coachs à la une
Kalye Viollet
à PARIS

Gestalt-Thérapie pour adultes ou adolescents en difficulté de vie ou en quête de mieux-être, en face à face relationnel; mises en situation expérientielles, créativité et corporel.

Voir sa fiche


Consulter aussi





La Psychothérapie Psychocorporelle présentée par les psys

Pour faciliter votre orientation et le choix d'un professionnel et d'une méthode de psychothérapie :

Les principales recherches de psy et coach par ville