Choisir son psy - Choisir son coach
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs
26 juin 2017 : 1151 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
18 visiteurs connectés en ce moment

Les méthodes de psychothérapie > Psychothérapie intégrative >

La guérison de l’enfant intérieur par la visualisation et le toucher, une remédiation

Brigitte MINEL, Psychanalyste à Vincennes.

Si la notion de guérison de « l’enfant intérieur » recouvre toute l’histoire de la psychologie, la remédiation aux souffrances de l’enfant intérieur s’inscrit dans une perspective de psychologie positive et explore la possibilité d’un véritable épanouissement de soi.

Il s’agit de rééquilibrer la relation entre l’enfant intérieur et l’adulte. La vie adulte est envisagée ici comme une liberté d’expression de soi, une assurance et une confiance en la vie. En effet, l’enfant intérieur, avec ses blessures, ses peurs, ses nœuds, tend à entraver la réalisation de l’adulte, à le retenir bridé dans les mêmes choix, à réitérer les mêmes situations.

Or la guérison de l’enfant intérieur est possible dans la mesure où le temps est un concept peu appréhendable par l’esprit humain. Nous constatons par exemple que pour préciser une date de notre vie, nous devons souvent nous livrer à une recherche de repères, d’intervalles, tant notre perception du temps est incertaine. C’est cette plasticité même du temps qui donne l’accès au vécu de l’enfance. Ainsi lorsqu’une émotion de notre vie actuelle s’avère disproportionnée aux événements ou que nous perdons le contrôle de nous-même, que nous « craquons », c’est que l’enfant en nous se trouve réactivé. L’émotion sera alors le fil conducteur du travail de réparation, de remédiation.

En analysant sa vie, tout un chacun peut se sentir écrasé, empêché, hanté par son passé, c’est la notion même de destin, de fatalité. La subjectivité étant alors à son comble, une lecture claire de la réalité est entravée et les possibilités réelles anéanties par un aveuglement momentané. On dit d’ailleurs qu’on a besoin « d’y voir clair ».

La première étape importante de cette approche s’avère être l’acceptation de l’enfant intérieur et de son pouvoir sur notre vie d’adulte. La décision de l’accueil des émotions venues du passé demande une capacité d’humilité et la nécessité d’admettre qu’il faut bien en passer par là. La phase de déni peut varier selon les personnes et progresser à travers un travail sur des souffrances moins importantes, moins douloureuses, avant de pouvoir avancer au cœur du moi profond.

Dans un deuxième temps, c’est par la visualisation que la personne accède à l’enfant. Les ressources de l’adulte sont alors sollicitées pour venir en aide à l’enfant, le réconforter et à la fois affirmer la capacité de l’adulte à faire face, à se positionner en parent protecteur de l’enfant intérieur.

On peut adjoindre à cette démarche une approche par le toucher de la part du thérapeute (une main posée sur la tête et une main sur le nombril) pour des douleurs très anciennes, des souffrances d’avant le langage (perte du parent à un très jeune âge, incapacité du parent à être positivement présent par exemple).

Les domaines d’application de cette technique concernent tout particulièrement la vie sentimentale, la confiance en soi et l’affirmation de soi au travail, et la capacité à être parent.

Chercher et trouver un psychothérapeute ou un psychopraticien
spécialisé en Psychothérapie intégrative sur l'annuaire Choisir son psy ?
Psys et coachs à la une
Kalye Viollet
à PARIS

Gestalt-Thérapie pour adultes ou adolescents en difficulté de vie ou en quête de mieux-être, en face à face relationnel; mises en situation expérientielles, créativité et corporel.

Voir sa fiche


Consulter aussi





La psychothérapie intégrative présentée par les psys

Pour faciliter votre orientation et le choix d'un professionnel et d'une méthode de psychothérapie :

Les principales recherches de psy et coach par ville