Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 23 Avril 2024 : 579 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
81 visiteurs connectés en ce moment

Fiche de Mme. Paulette RICHARD-RIVIERRE

Nom : RICHARD-RIVIERRE
Prénom : Paulette


Profession * :


Description :

Et si l'essentiel aujourd'hui pour vous qui traversez un moment d'angoisse, de stress, de dépression était d'ouvrir courageusement les yeux sur vos mal-êtres, vos émotions, vos comportements.

Dans un lieux sécurisant ou chacun, à son rythme, pourra grâce à un ensemble de techniques se reconnecter à soi, ré-harmoniser sa personne psychique, physique et émotionnelle.

Sur cette route, je vous accompagne de séance en séance pour trouver du sens sous vos souffrances.
En plus des différentes psychothérapies validées en France (cognitivo-comportementales, systèmiques, psychanalytiques...) la psycho-somatothérapie intègre des méthodes psycho-corporelles (relaxation, travail énergétique, pratiques artistiques...)

Cette démarche pluri-globale me permet de choisir les outils thérapeutiques qui s'accordent à la pathologie et à l'attitude du patient. Il arrive par conséquent qu'un personne démarre une thérapie pour de multiples raisons comme :
- soulager un trouble psychique : état de mal -être, dépressif, angoisse,...
- comprendre et résoudre un problème somatique: fatigue, stress, trouble alimentaire,...
- traverser les situations de perte : licenciement,séparation, deuil,...
- s'observer, apprendre à communiquer et gérer une difficulté relationnelle: dans le couple, la fratrie, dans le milieu professionnel...
- apprendre à se connaître, s'aimer, développer ses talents et s'épanouir..
- donner du sens à sa vie, faire des choix...

Adresse professionnelle :

22 La Rigaudais
Code Postal : 44590
Ville : St Vincent des Landes
Pays : France

Code Postal : 44000
Ville : Nantes
Pays : France

Téléphone portable :

Cliquer ici pour afficher le numéro de téléphone portable de Mme. Paulette RICHARD-RIVIERRE

Se déplace dans les départements :

LOIRE ATLANTIQUE (44)

Inscrit(e) sur le registre national des psychothérapeutes : * :

Non

Qualification professionnelle * :

  • Qualifié en Méditation Pleine Présence
  • Qualifié en suivis Adolescents
  • Psycho-Somatothérapeute EEPSSA
  • Art-thérapeute qualifié par EEPSSA

Adhérent à une association ou une fédération :


Diplôme(s) * :

  • Diplomé en psychopathologie et en psychanalyse
  • Diplômé(e) de l'institut Européen de Sophro Analyse

Pratique la supervision :

  • Supervision et Analyse de la pratique psychothérapeutique
  • Actions de formation continue

Orientation psychanalytique :


Courant méthodologique de psychothérapie :


Spécialisé(e) dans les problématiques * :

  • Problématiques de l'enfance ou de l'adolescence
  • Problématiques de la communication (dysphasie, autisme, Syndrome d'asperger, mutisme sélectif)
  • Problématiques du développement (Retard, troubles envahissant du développement)
  • Problématiques du comportement (attention, hyperactivité, opposition, etc..)
  • Problématiques de la séparation et de l'attachement
  • Problématiques d'addiction (alcool, substances toxiques, cigarette, médicaments, jeux, etc...)
  • Problématiques de l'humeur (bipolaire, dépression)
  • Problématiques anxieux (panique, phobies, agoraphobie, manque de confiance en soi, etc...)
  • Problématiques somatoformes (hypocondrie, maladies psychosomatiques, dysmorphie)
  • Problématiques sexuelles (baisse de libido, anorgasmie, dyspareunie, vaginisme, érection, éjaculation prématurée, etc...)
  • Problématiques de la conduite alimentaire (anorexie, boulimie)
  • Problématiques du sommeil (insommnie, narcolepsie, cauchemars,etc..)
  • Problématiques relationnelles (parent-enfant, couple, fratrie, problèmes familiaux, etc...)
  • Problématiques psychotraumatiques (accident, agression, harcèlement moral ou sexuel)
  • Problématiques de l'adaptation et autres troubles (deuil, sensibilité, problèmes religieux, baby-blues, etc...)
  • Troubles de la personnalité (paranoïaque, schizoïde, schizotypique, antisociale, borderline, histrionique, narcissique, évitante, dépendante, obsessionnel compulsif)

Types de coaching :


Types de patients :

  • Seniors
  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Types de séances :

  • Individuelles
  • Couples
  • Familles

Autre(s) langue(s) pratiquée(s) :

  • Anglais

Consultation(s) :

  • à domicile
  • par téléphone
  • à son cabinet (voir adresse ci-dessus)

Séance en urgence sous 24 heures :

  • Oui

Propose des thérapies en ligne :

  • thérapie par téléphone
  • entretien en urgence (sous 24 heures)

Règlement de la consultation :

  • chèque
  • espèces

Ses mots clefs :

Art-thérapeute, violences conjugales, hyperactivité, angoisses, anxiété, phobie scolaire, thérapeute du couple, Sophrologue, Thérapeute, Psychotherapeute

Société :

AUTONOMIA

Site(s) Web :

https://pr-mod-art.wixsite.com/p-richard-rivierre

Ses publications :
La thérapie de couple
?

Quand le couple va mal, on s?enfonce dans un maquis de contradictions insolubles. Chacun, à l?affût des comportements négatifs de l?autre, devient aveugle à ce qui reste positif.

Le seul moyen de mettre un terme à cette situation est d?introduire un élément étranger dans le système, c'est la fonction du thérapeute de couple. Son rôle est de déstabiliser les forces en jeu, d?installer un nouvel équilibre fondé sur de nouvelles règles. Chaque conjoint a alors devant lui un interlocuteur imperméable à ses man?uvres : celui qui s?enferme dans le silence devra s?exprimer. Tel autre, plutôt dans l?agressivité, sera ramené à sa colère. Ce tiers auquel les couples peuvent s?adresser est le thérapeute.

?

Jeux de rôle


Confronter les ranc?urs, les demandes?, voilà ce que la thérapie permet aux conjoints. Face à eux, en position d?arbitre, le thérapeute.

Certains professionnels commencent par faire écrire à chaque participant sa définition du couple, ce qu?il en attend. On confronte les deux. D?autres utilisent les jeux de rôle. « Quand nous avons entamé notre thérapie de couple, je craignais de me dévoiler devant mon mari, explique Mme X. Comme nous vivions une crise, j?avais peur de lui donner des armes contre moi. Or, nous avons commencé par des jeux de rôle. La Psychothérapeute Paulette Richard-Rivierre nous proposait de rejouer devant elle une dispute que nous avions eue. Puis, nous revivions cette scène, en échangeant nos places ».

De manière générale, le choix d?un partenaire est lié à notre histoire. Le sentiment amoureux tire son origine dans l?histoire du manque initial qui, par définition, ne saurait être comblé.



Réapprendre à se parler, à s?écouter
?

« On n?arrive plus à se parler », « On n?est jamais d?accord », « Nos échanges sont de plus en plus violents »? Une situation de souffrance que connaissent beaucoup de couples au bout de dix ans de mariage. Mais lorsque un couple vient me consulter, c?est déjà bon signe, car cela signifie qu?ils ont décidé de faire une démarche ensemble, donc que le travail est déjà engagé. Ce qui ne va pas les empêcher de se reprocher mutuellement cette souffrance et de se déclarer chacun victime de cette perte de communication !

Bien souvent, une première consultation est ponctuée d?une litanie de plaintes, de lamentations et de ressentiments plus ou moins clairement exprimés. L?échange avec Stéphanie et Julien a été assez vif, et j?ai été obligé de leur rappeler que je n?étais pas là pour les juger et décider qui avait raison ou tort, mais pour les accompagner dans leur démarche.

?

Comment ?


Tout dépend de l?orientation du Psychothérapeute, car son approche peut être systémique (le couple est replacé dans le « système » familial), analytique (on analyse les comportements passés), comportementale (on travaille sur les comportements de chaque partenaire et le fonctionnement du couple dans la vie quotidienne) ou sexothérapeutique (on travaille sur la sexualité des partenaires).

?

Tous les Psychothérapeutes n?ont pas cette approche intégrative. En revanche, l?approche comportementale est commune à toutes les pratiques. « Beaucoup de couples nous demandent des ?trucs pour aller mieux?. C?est pourquoi les praticiens assument aussi une fonction de conseiller conjugal et proposent des exercices à faire à la maison, comme écrire une lettre à l?autre, se lancer dans des activités inhabituelles en vue de casser la routine et de se redécouvrir ensemble, les inviter à répéter les mots que l?autre prononce pendant les disputes pour apprendre à mieux comprendre son raisonnement? En raison de ce travail personnel, le rythme des séances n?est pas le même que dans une thérapie individuelle : elles sont généralement espacées de trois semaines ou d?un mois, pour que le couple puisse mettre en actes ce qui a été travaillé au cours des entretiens. »

?

La Psychothérapie de couple invite, quel que soit le nombre d?années de vie commune, à regarder différemment son partenaire. A s?entendre dire les mots que l?on avait du mal à formuler, à comprendre des attentes intimes, à exprimer des désirs enfouis. On y réapprend à se parler et à s?écouter.

On avouera, par exemple, que si l?on reproche à son compagnon de sortir avec ses copains, c?est parce que, dans le fond, on a le sentiment qu?il ne nous regarde plus. On pourra aussi l?entendre préciser que, s?il ne parle jamais de son travail, ce n?est pas par mépris, mais pour ne pas nous inquiéter.

?

A chacun ensuite de corriger ses habitudes de vie.

?

?

?

Facebook - Black Circle
?© 2016 Paulette Richard-Rivierre




* Nous vous précisons que les professionnels inscrits sur notre annuaire sont responsables des informations (qualification professionnelle, ...) qu'ils ont indiquées dans leur fiche qu'ils gèrent directement par internet; vous pouvez, si vous le souhaitez, leur demander les justificatifs des titres et formations annoncées dans leur fiche détaillée ci-dessus.

Les documents, fichiers ou photos associés à sa fiche

Aucun document, fichier ou photo n'a été ajouté par cette personne.





Pour faciliter votre orientation et le choix d'un professionnel et d'une méthode de psychothérapie :