Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 18 Septembre 2021 : 684 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
42 visiteurs connectés en ce moment

Les professions de psy et de coach >

L'art thérapeute

« L'art-thérapie est une pratique de soin fondée sur l'utilisation thérapeutique du processus de création artistique. »


Définir l’art-thérapie est complexe. L'art se met au service du soin pour renouer une communication, stimuler les facultés d’expression et dynamiser les processus créatifs de la personne. Il s’agit de soins psychiques mais aussi de soins du corps. Les art-thérapeutes interviennent auprès de personnes souffrant de difficultés psychiques et/ou psychologiques, ou en situation de fragilité (maladie, vieillissement, handicap, exclusion sociale, dépendances, traumatismes, ...)

Les art-thérapeutes reçoivent les personnes au sein de leur atelier, cabinet ou en institution, travaillant seul ou en équipe. À travers la production artistique : modelage en terre, peinture, bande dessinée, marionnette, personnage de théâtre, chant, danse, musique, vidéo, les art-thérapeutes aident à développer les capacités créatives, à construire une image valorisante de soi, à exprimer et soulager une souffrance...
Les art-thérapeutes créent un dispositif d'accompagnement permettant à la personne d’exprimer, de mettre en forme et d’élaborer le dicible comme l'indicible, de créer des liens et du sens dans un processus de changement.

Médiations artistiques

L’art-thérapeute a une connaissance et une pratique artistique personnelles.

Les art-thérapeutes travaillent avec une seule médiation ou en associent plusieurs:
- Peinture - Dessin - Collage - Photo ...
- Sculpture - Modelage - Installation ...
- Danse - Expression corporelle - Mouvement ..
. - Musique - Voix ...
- Cinéma - Image animée - Vidéo ...
- Théâtre - Mime - Conte - Masque - Marionnettes - Clown ...
- Littérature - Ecriture ...

Pour faciliter votre orientation et le choix d'un professionnel et d'une méthode de psychothérapie, voir aussi :



Comment, où ?

Les ateliers ou les prises en charge sont proposés en individuel ou en groupe. Les séances durent une à deux heures, voire davantage, selon le type de population concerné et la forme d'intervention. La périodicité des séances se décide au début de l’engagement, après une rencontre préliminaire. C’est un travail qui se développe dans la durée, un minimum de séances est nécessaire.
En libéral, il s'agit généralement d'une démarche volontaire du patient ou de sa famille. Une prise en charge à domicile est possible. En institution, une indication est posée et discutée avec l’équipe pluridisciplinaire, en accord avec le patient, et s'inscrit dans une prise en charge globale.
Actuellement les art-thérapeutes exercent dans diverses structures (liste indicative mais non exhaustive) : foyers d’accueil, foyers de vie, hôpitaux publics et privés psychiatriques et de soins généraux, maisons de retraite, centres médico-psychologiques (CMP), centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), centres pénitentiaires, centres d’aide par le travail (ESAT), Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP), instituts médico-professionnels (IMPro), instituts médico-éducatifs (IME), établissements médico-pédagogiques (EMP), instituts de rééducation pédagogique (IRP), hôpitaux de jour, écoles publiques, privées ou spécialisées, etc…
D’autres applications se développent dans d'autres champs : sociaux, pédagogiques, judiciaires, associatifs, et dans le monde du travail.
D'autres instances administratives ont recours aux art-thérapeutes : DDAS, CAF, Services Sociaux, Pôle Emploi, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), l'Education Nationale (GRETA).

Pour qui ?

L’art-thérapie concerne tous les âges. Elle peut particulièrement être indiquée aux personnes qui ont des difficultés à :
- S’exprimer et communiquer verbalement avec les autres
- Organiser et structurer leur pensée
- Relier leurs paroles, leurs mots à leurs ressenti, leurs émotions, à leur corps

De nombreux troubles psychiques et physiques comportent ce type de difficultés à différents niveaux :

- Personnes âgées
- Enfants
- Adolescents
- Adultes
- Migrants
- Personnes en difficulté/rupture sociale
- Personnes souffrant de troubles psychiatriques (pathologies psychiatriques, addictions/dépendances/toxicomanie, troubles de la personnalité ...)
- Personnes souffrant de handicap mental et /ou sensori-moteur
- Personnes souffrant de difficultés psychologiques et relationnelles (névroses, troubles du comportement, traumatismes, deuils…)
- Personnes atteintes de maladies somatiques (cancer, sclérose en plaque, accidents cardio- ou cérébro-vasculaires...)
- Personnes en situation de détention
- Personnes victimes de violences (parentales, conjugales, culturelles associée à un état de guerre...)

Le statut de l'art-thérapie en France

L'art-thérapie est pratiquée par des psychologues, des éducateurs, des infirmiers, des plasticiens, des psychomotriciens et des art-thérapeutes, ces derniers s'étant spécialisés dans cette pratique, alors que les autres praticiens l'utilisent occasionnellement, comme faisant partie de leurs palettes d'outils d'intervention et de prise en charge. Sont reconnus par l’État:

- le « Certificat Professionnel d'Art-thérapeute » (Commission Nationale des Certifications Professionnelles - Ministère de la Formation Professionnelle) Actuellement deux seuls Instituts de formation en Art-thérapie sont validés par le Ministère pour délivrer ce Certificat Professionnel : INECAT et PROFAC - Le Master

La fédération française des art-thérapeute(non accréditée par l’État) propose de son côté une accréditation qui reconnaît à la personne l'ayant reçue une reconnaissance de cette fédération en tant qu'art-thérapeute accrédité. Elle travaille également à la mise en place d'un statut de l'art-thérapeute à l’instar des psychomotriciens ou psychologues, qui pourrait peut-être voir le jour dans les années ou décennies à venir, alors que la pratique de l'art-thérapie ne cesse de s'étendre et de se populariser.

Remboursement : les séances d'un art thérapeute ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

Ethique et déontologie des arts thérapeutes : définies par la fédération ou l'organisme auquel l'art-thérapeute est affilié ou membre.



Chercher et trouver un art thérapeute sur l'annuaire Choisir son psy ?
Consulter aussi



Psys et coachs à la une
psysalaune
Harbans NAGPAL
à PARIS

Je suis un psychanalyste spécialisé dans l'obésité, la boulimie,l'anorexie et le tabagisme depuis une vingtaine d'années. Diplômé de Oxford et de Cambridge, je suis venu me spécialiser en France en psychiatrie et en psychanalyse en 1978 près de Jacques Lacan. Après de nombreuses années à l'hôpital américain et à l'hôpital St Anne, où j'avais une consultation, j'exerce maintenant en ville. A present, par internet, j'ai des patients dans toute la France, en Angleterre et en Inde. En plus de mon travail en psychologie général, pour les vingt dernières années, j'ai pris un intérêt particulier pour les problèmes de la BOULIMIE et le TABAGISME. Pour nous, ces deux conditions, de manger trop et de fumer, sont liés et sont des troubles d'abord psychologiques. Pour arrêter de fumer ou de trop manger, le patient doit d'abord faire un changement psychologique interne. Pas de volonté mais un travail sur soi , pour exprimer les voeux caches qui sont derriere son symptôme. Je vous invite à lire mes pensées sur ces deux sujets sur ma fiche ici ou mon site internet. www.nagpal-psychanalyste.fr. J'ai des choses nouvelles a dire que vous ne trouverez pas ailleurs. Bonne lecture!

Voir sa fiche


Choisir un psy dans votre département