Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 17 Juillet 2019 : 886 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
16 visiteurs connectés en ce moment

Relaxation thérapeutique Jacobson et Schultz et Vittoz à CESSOY EN MONTOIS (77520)

Voici la liste des 1 psychothérapeutes ou psys

pratiquants cette technique de psychothérapie


Psys et coachs à la une
psysalaune
Françoise Zannier à PARIS et PARIS

Psychologue Psychothérapeute Superviseur et Coach, Docteur en Psychologie, je vous propose de découvrir comment mieux se connaitre soi-même, autrui et le monde extérieur pour surmonter des difficultés ou atteindre des objectifs, et comment développer son potentiel pour gérer au mieux des situations.
Voir sa fiche
ARGENT Michel est psychopraticien, psychologue, psychothérapeute à Mons-En-Montois et se déplace à CESSOY EN MONTOIS

Psychologue clinicien et psychothérapeute, j'ai fait évoluer mon expérience personnelle et ma pratique de thérapeute vers une orientation humaniste, incluant le psychocorporel et le souffle (Qi), ainsi que les états élargis de conscience via l'approche transpersonnelle et la respiration holotr





La relaxation thérapeutique Jacobson et Schultz et Vittoz

Avant tout ce qui caractérise la relaxation est que le corps est en position privilégié dans la relation. Ainsi le sujet est envisagé dans toutes ses dimensions psychiques, organiques et relationnelles qui entrent en jeu dans un rapport complexe dans lequel va s'inscrire la relation thérapeutique.

La relaxation va essayer d'amener la personne à vivre son corps sur le plan intérieur en dynamisant les potentialités du sujet dans la relation. Elle va permettre de se relier à soi même et aux autres. Elle permet au patient d'atteindre une expérience subjective dans sa totalité corporelle et psychique.

La technique vise à une centration sur les perceptions intérieures par le retrait de l'environnement extérieur. C'est une réorientation, dynamisation de l'énergie tournée de l'extérieur vers l'intérieur, par étapes définies et apprises progressivement.

Le sujet apprend d'abord à se décontracter, membre après membre, segment du corps après segment, de la périphérie, des extrémités vers le centre en se concentrant successivement sur les impressions de pesanteur (lourdeur, légèreté) dues au relâchement musculaire, puis de chaleur dues à la dilation des vaisseaux sanguins. Le stade suivant est celui de la prise de conscience et du contrôle du rythme cardiaque puis du rythme respiratoire.

Dans ces exercices les images mentales et les émotions en rapport avec le corps acquièrent une grande vivacité.

Après la concentration sur les sensations corporelles et les modifications physiologicopsychique induites, dans des étapes ultérieures, proposées selon les personnes, on peut passer à la concentration sur des images mentales puis sur des notions abstraites.

Une place importante sera faite à la verbalisation par le patient de ses sensations physiologiques et émotives, des images qui lui sont venues pendant le travail dans lequel le corps et le souffle étaient sollicités.