Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 18 Novembre 2018 : 988 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
41 visiteurs connectés en ce moment

Psychothérapies humanistes selon Carl Rogers à SEILH (31840)

Il n'y a aucun psychothérapeute ou psy enregistré à SEILH
pratiquant cette technique de psychothérapie



Effectuer une recherche
sur une autre méthode de psychothérapie ?
Psys et coachs à la une
psysalaune
Sebastien Garnero à Paris et Paris

Je suis DR en Psychologie clinique, Psychologue, Psychoanalyst, Sexologue, expert E Santé et chargé d'enseignement à l'université. Je vous propose une approche intégrative experte et spécialisée, des Thérapies pragmatiques et Coaching les plus efficaces en fonction des difficultés, des problèmes, et troubles présentés. Le but étant un mieux-être, développer ses potentialités au bonheur et retrouver l'harmonie et la sérénité dans un objectif d'épanouissement personnel et affectif. Consultation, Écoute, Analyse, Conseils clairs, indications thérapeutiques précises (public : adulte, couple, adolescent, enfant, parents/enfant, famille).
Voir sa fiche
Voici la liste des psychothérapeutes ou des psys consultants à SEILH

LASSERRE Sandrine est psychologue à Toulouse et se déplace à SEILH

C'est une invitation à dire tout ce qui vient à l'esprit, comme cela vient : Il s'agit là de raconter, ou encore de s'expliquer soi-même, tout en s'adressant au psychologue, lequel pourra alors écouter l'écho de ce qui cause le trouble, l'angoisse, le mal-être, dans ce qui se dit et aider



WATIER-LEFEVRE Muriel est psychopraticien, psychothérapeute à blagnac et se déplace à SEILH

Docteur en psychologie, j'effectue des thérapies et des passation de test de QI, d'orientation et psychologiques.Spécialiste de la précocité pour enfant et adulte.Travail sur les phobies et les troubles anxieux.




MAUREL Christine est psychopraticien à Toulouse et à St Orens et se déplace à SEILH

Gestalt thérapeute depuis plus de 20 ans, je vous aide dans vos difficultés pour parvenir ensemble au changement que vous souhaitez. On voit qu'il ne suffit pas toujours de comprendre et d'analyser une situation pour pouvoir la transformer . On va s'intéresser à comment faire pour retrouver d



CRAVEA Denise est psychologue, conseiller conjugal et familial, sexologue à Toulouse et se déplace à SEILH

Psychologue clinicienne. Médiatrice sociale, familiale, judiciaire. J'ai travaillé pendant 8 ans dans diverses associations à mi-temps en tant que représentante du PLI et de l'ASI pour la DDASS et Pôle-emploi. Intervenante en milieu carcéral à tiers temps. Consultations en cabinet et par Skyp



CASTELLANO Corinne est psychopraticien à Toulouse et se déplace à SEILH

Je vous reçoie à Toulouse (quartier Saint-Simon/Cugnaux) et à Roques dans un lieu chaleureux respectant toute confidentialité.

Quinze années d'expérience dans le domaine de la santé communautaire et la réduction des risques me permet d'aborder les problématiques spécifiques ...





Les psychothérapies humanistes selon Carl Rogers

L’Approche humaniste est un modèle psychothérapeutique cherchant à développer chez la personne qui consulte (le client) la capacité de faire des choix personnels (choisir, c’est devenir autonome).

Appelée « la troisième force dans la psychologie » (Third Force Psychology), cette psychologie humaniste (Humanistic Psychology) s’est formée en 1957-1958 aux États-Unis, surtout sous l’impulsion d’Abraham Maslow. Pour Abraham Maslow, la première psychologie était la psychologie du comportement (le behaviorisme) de John B. Watson ou Skinner, la deuxième la psychanalyse de Freud, la troisième la psychologie humaniste (et existentielle)1, et la quatrième la psychologie transpersonnelle. Historique Les prémisses de cette vision de l’être humain et de la relation psychothérapeutique sont posées dès 1923 par Jacob Levy Moreno, proche du philosophe Martin Buber. Le grand dessein de Moreno est de donner libre cours à la créativité spontanée de l’homme (Le théâtre improvisé). Il inventa le psychodrame (1946) et le sociodrame.
En 1943, Abraham Maslow, humaniste en ce sens qu’il était intéressé par le développement de soi, met au point une théorie de la motivation et du besoin (la fameuse pyramide des besoins).
La voie pleine et entière de l’approche humaniste est ouverte par Carl Rogers, créateur en 1954 de l’Approche Centrée sur la Personne -ACP (psychothérapie non directive). La non directivité utilisée vise à libérer les tendances positives de l’homme chez qui existent de puissantes forces de changement.
Stanislav Grof relève aussi de la psychologie humaniste dans la mesure où, dès 1956, en étudiant des expériences de LSD, il s’intéresse à des potentialités humaines supérieures, positives, où il veut élargir la conscience humaine.
« Les psychothérapies humanistes selon Carl Rogers se fondent sur l’hypothèse que l’humanité est aujourd’hui trop intellectuelle, dépendante de la technologie et qu’elle s’est coupée des sentiments et des émotions… Elles visent la croissance individuelle ou l’auto-actualisation plutôt que l’ajustement… Les approches humanistes représentent un pas important vers une compréhension holistique de la nature humaine… Un aspect important de la psychothérapie humaniste est le déplacement de l’orientation ‘intrapshysique’ ou ‘intra-organique’ vers la reconnaissance des relations interpersonnelles, de l’interaction familiale, des réseaux sociaux et des influences socioculturelles et vers l’introduction de considérations économiques, écologiques et politiques. » (Psychologie transpersonnelle (Beyond the Brain), 1983, trad., Rocher, 1984, p. 110).

Dans les années 1970, en France, André Rochais met au point au sein de l’association PRH une formation humaine (stages et aide individuelle) fondée sur une approche humaniste de la personne, en vue de sa croissance et de son développement.
Lorsqu’elle est utilisée pour aller au-delà de la simple détente, la relaxation, qui permet à la personne de vivre une relation de confiance avec un psychothérapeute, en même temps qu’elle apprend à se prendre en charge (savoir se relaxer seule, mais aussi entendre ce qui, de ses difficultés, lui parle d’elle), entre dans la famille des thérapies d’approche humaniste. Citons parmi les grandes méthodes : le training autogène de J. H. Schultz (1932), la « relaxation progressive » de Edmund Jacobson (1938), la rééducation psychotonique de Julian de Ajuriaguerra (1972), la relaxation dynamique de Alfonso Caycedo (1965), la relaxation psychosensorielle de Roger Vittoz (1911), développée par Suzanne Dedet, la relaxation analytique de Jarreau et Klotz, la « relaxation thérapeutique chez l’enfant » de Henry Wintrebert (1970), ou celle de Berges et Bounes. Citons également l’importance de l’eutonie de Gerda Alexander (1943), même si elle n’est pas pratiquée par des psychothérapeutes, et la « relaxation psychanalytique » de Michel Sapir (1960), pratiquée le plus souvent par des psychanalystes.

Principe

La psychologie humaniste - autre appellation utilisée - s’appuie sur l’expérience consciente du client et introduit le postulat de l’autodétermination : il s’agit de développer chez la personne qui consulte la capacité de faire des choix personnels.
Pour Carl Rogers et ses successeurs, l’être humain est fondamentalement bon, dans le sens où il évoluera toujours positivement s’il suit son instinct, son expérience. La violence et la prédation ne sont que les fruits de la désespérance et en aucun cas un choix de comportement dicté par la rentabilité, la facilité ou le principe du plaisir : en cela, la psychologie humaniste rejoint la sociologie humaniste et aussi l’humanisme religieux.

Caractéristiques

Si ce courant n’est pas homogène, on peut citer certaines caractéristiques communes.
Tout d’abord, une conception de l’être humain qui s’exprime par les notions de respect de la personne, de responsabilité, de liberté, d’authenticité, d’expérience, de rencontre ou relation existentielle ou alliance thérapeutique (c’est-à-dire, une relation de personne à personne et non de thérapeute à patient).
Ensuite, nous retrouvons souvent les caractéristiques suivantes :

  • utilisation fréquente de technique de groupes ;
  • accent mis sur l’expérience présente (Ici et maintenant) ;
  • place importante aux approches corporelles ;
  • suppression ou atténuation de la dichotomie entre maladie et santé ;
  • objectifs de développement, de croissance, d’épanouissement personnel ;
  • importance de l’expression émotionnelle et de la communication non verbale.


C’est dans ce cadre que se sont développées les thérapies de conscience psychocorporelles utilisant la relaxation et l’amélioration ou restructuration du schéma corporel.

Les différents courants ou appellations

  • approche humaniste (Humanistic Movement)
  • psychologie humaniste
  • psychothérapie non directive
  • psychothérapie existentielle
  • thérapie expérientielle
  • mouvement du potentiel humain
  • approche centrée sur la personne
  • thérapie centrée sur le client (client-centered therapy)
  • troisième force (the third force psychology)…