Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 22 Octobre 2019 : 857 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
31 visiteurs connectés en ce moment

Psychothérapie à médiation corporelle à CHALONS EN CHAMPAGNE (51000)

Voici la liste des 1 psychothérapeutes ou psys

pratiquants cette technique de psychothérapie


Psys et coachs à la une
psysalaune
Anna Matcheret à Paris

Ce que j`aime le plus dans le métier de psychothérapeute c`est d`être le témoin privilégié d`une transformation. Je travaille avec mes clients sur la régulation des émotions ; sur le développement d`une vision plus positive de soi, des autres et de l`environnement ; sur une façon plus sereine d`accueillir les changements dans leur vie, mais également sur l`acceptation des faits qu`ils ne peuvent hélas modifier : Et cela dans le but de créer une façon plus équilibrée d`être au quotidien. Je crois sincèrement que chaque personne jouit d`un potentiel naturel d`autorégulation. Mon rôle, en tant que thérapeute, est alors de guider le client sur la façon de générer, d`amplifier et de maintenir sa propre source de bien-être optimal. A l`aide d`une pratique créée selon les besoins individuels de chaque client, et à travers l`élaboration d`un espace sécurisé, l`individu pourra commencer son chemin vers le bien être en toute quiétude, à son rythme.
Voir sa fiche
LAPLANCHE Jean-pol est psychopraticien, psychothérapeute, coach à Châlons-en-Champagne

Installé comme Gestalt-thérapeute depuis presque 20 ans, j'accueille des individuels, des couples et anime des groupes avec un intérêt toujours intact.





La psychothérapie à médiation corporelle

Contrairement à la plupart des psychothérapies qui soignent les maux de l’esprit par la parole, les psychothérapies à médiation corporelle le font en passant par le corps à travers nombreuses méthodes comme les massages ou la relaxation.
Contrairement à la plupart des psychothérapies qui soignent les maux de l’esprit par la parole, les psychothérapies à médiation corporelle le font en passant par le corps à travers nombreuses méthodes comme les massages ou la relaxation.

QU’EST-CE QUE C’EST ?

Les psychothérapies sont avant tout verbales, partant du principe que l’on peut guérir par la parole. Mais l’on peut aussi partir du corps, lieu d'affects, d'émotions et outil de relation, pour améliorer le moral et le psychisme. On parle alors de thérapie à médiation corporelle. Les thérapies utilisant ainsi le corps comme médiateur sont nombreuses. Pouvant prendre de nombreuses formes, elles visent une meilleure intégration des aspects physiques et psychiques. Toutes cherchent, en s’adressant au corps du patient, à modifier sa relation avec lui-même.
Le fait de s'adresser à l'esprit à travers le corps peut être surprenant au début, mais aide le patient, de façon d'abord tout à fait involontaire au départ, à trouver ses réponses. Car s'adresser au corps, de façon ritualisée, sécurisante, peut être ressenti comme une régression agréable, une situation qui fait le lien avec un vécu ancien. Se sentant en confiance, le patient peut alors entreprendre en sécurité son cheminement personnel.Car les séances créent des conditions propices au relâchement, ce qui permet une ouverture vers les autres et surtout vers soi-même, une re-découverte du corps et des sensations qu'il peut apporter.

LES DIFFÉRENTES THÉRAPIES À MÉDIATION CORPORELLE

Les méthodes de relaxation, pratiquées par des kinésithérapeutes, visent à réduire la tension psychique par l'apprentissage de la détente musculaire. Le training autogène de Schultz met l'accent sur l'apprentissage du relâchement musculaire et de la concentration sur les sensations. On fait éprouver au patient des sensations perdues, pour qu’il puisse récupérer la maîtrise de son corps.
Les massages permettent de détendre le corps, de supprimer les tensions souvent liées au stress, en particulier dans le dos et le cou. Leur apaisement apporte un bien être. C’est un bon moyen d'accompagner un patient dans son cheminement personnel.
Citons parmi les méthodes de massage le shiatsu, utilisant des pressions sur certaines parties du corps.
En hydrothérapie, on approche le corps par l’eau, par douche ou bain en piscine. Jet fort ou non, eau froide ou tiède, courtes ou longues, ces douches peuvent avoir un effet calmant ou énergisant.
La bioénergie propose des exercices proches du yoga et cherche à réduire les tensions, pour libérer des émotions bloquées.
La sophrologie modifie de l’état de conscience, mais sans faire atteindre l’hypnose. Le patient est placé dans un certain isolement sensoriel pour favoriser son imaginaire, ce qui contribue à son équilibre.
La réflexologie part du principe selon lequel toutes les parties de notre corps se projettent sur le pied dans des points réflexes. On masse ces points pour libérer les tensions de l’organisme.
La psychothérapie analytique à médiation corporelle permet au patient d’éprouver et décrire ce qui se passe dans son corps. Il apprend à ressentir ses sentiments et ses émotions, à les exprimer, à les contenir. Ce travail implique de travailler aussi avec le langage et le transfert, l'élément central du travail thérapeutique.

POUR QUI ?

Les thérapies à médiation corporelle s’adressent aux états de stress, et d’anxiété avec leurs conséquences physiques diverses. Ces techniques sont particulièrement adaptées aux patients souffrants d’inhibitions, de difficultés relationnelles, de dévalorisation de soi et de désinvestissement corporel.
Elles sont également efficaces pour les personnes hypertendues ou présentant des troubles psychosomatiques, les dépressions légères, des troubles sexuels.

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE ?

Souvent, un entretien préalable pour donner des informations sur le protocole de soin, faire les présentations et expliquer le déroulement des séances est nécessaire.
Une séance dure entre½ heure et 1 heure. La façon dont elle se déroule est variable suivant la technique, mais quelle qu’elle soit, une relation de confiance doit s’installer entre le patient et le soignant : atmosphère de confiance, de sécurité, gestes doux, toucher présent et attentif aux réactions du patient, respect de la distance imposée par ce dernier.
Le soignant porte aux signaux non verbaux une attention toujours présente, écoutant l'inconscient qui parle dans et par le corps. De plus, en général, un dernier temps est réservé pour la lecture des notes et les échanges sur le vécu de la séance.