Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 28 Janvier 2021 : 722 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
60 visiteurs connectés en ce moment

Somatothérapie ou psychosomatothérapie à CAMORS (56330)

Il n'y a aucun psychothérapeute ou psy enregistré à CAMORS
pratiquant cette technique de psychothérapie



Effectuer une recherche
sur une autre méthode de psychothérapie ?
Psys et coachs à la une
psysalaune
Eléonore Carros à MOULINS et PARIS

Bonjour, vous ressentez le besoin de vous déposer, de sentir et de regarder ce qui se passe en profondeur en vous (vos émotions, votre corps, vos pensées, votre coeur...). Prenons un moment ensemble pour un temps d'écoute, d'expression, de créativité, de présence douce et bienveillante.. Depuis 2003 mes accompagnements se font d'un commun accord et en fonction de vos besoins avec différentes approches : émotionnelles, psychocorporelles, créatives et de communication, comme par exemple l'EFT, l'analyse et réinformation cellulaire, la MLC, la bioénergie, la sophrologie, la méditation de pleine conscience et présence, l'analyse transactionnelle. En face à face, visio ou téléphone. Je suis joignable au 06 65 72 14 56 pour toutes questions complémentaires.
Voir sa fiche
Voici la liste des psychothérapeutes ou des psys consultants à CAMORS

GUIDONI Paul est psychopraticien, psychanalyste, sophrologue, art thérapeute, sexologue à Rennes et se déplace à CAMORS

Mieux comprendre son histoire ou celles de ses proches, son «?héritage?», va vous permettre de faire émerger ce qui vous "entrave" au-delà du symptôme qui vous inhibe ou vous enferme dans des "contraintes répétitives". Mais également dans cette période sanitaire compliquée, qui favorise



LABONNE Marie-annick est psychopraticien, coach à Ploemeur et se déplace à CAMORS

Je vous accompagne afin de vous aider à comprendre les difficultés que vous rencontrez et pourquoi elles sont là (les causes viennent souvent de croyances installées dans l'enfance ou même héritées des ancêtres). Ces blocages émotionnels dépassés, vous accédez à une vie plus sereine.



FAVARO Xavier est psychopraticien, coach à Vannes et à Rennes et se déplace à CAMORS

Lorsqu'il y a crise ou difficulté il est nécessaire d'en éclairer les enjeux et scénarios. Nous écouterons les sensations, émotions et réflexions émergentes, et nous dégagerons les ressources nécessaires pour vous permettre d'aller vers davantage de conscience et de liberté.



DUBREUIL Richard est psychopraticien, psychanalyste, conseiller conjugal et familial à Quimperlé et se déplace à CAMORS

Ces dernières années, Richard DUBREUIL évolue vers les thérapies brèves qui prennent en compte l’immédiateté du besoin de la personne ; relativisant la posture analytique du « pourquoi ça m’arrive ? » au, « comment faire avec ça ? » Ainsi, son orientation psychanalytique s’est enr





La somatothérapie ou psychosomatothérapie

La somatothérapie offre un espace de développement personnel qui s’appuie sur des processus thérapeutiques de libérations dans le ressenti corporel, le fonctionnement mental, le vécu émotionnel. Ce qui se traduit par l’émergence de contenus occultés, refoulés, occasionnant des recompositions intérieures (psychique, énergétique).

La somatothérapie désigne l’ensemble des techniques corporelles et toute la dimension du travail corporel en thérapie. Ces techniques font appel à ce que l’on appelle la mémoire corporelle. Libérer cette mémoire corporelle nous met en relation avec les émotions qui lui sont liées, telles que la peur, la tristesse et qui sont restées enfermées dans le corps. Partant du postulat que les émotions non supprimées, issues de traumatismes, s’émouvant corporellement sous forme de tensions, de sensations, de maladies psychiques et / ou physiques, la somatothérapie repose sur la participation du corps associé à la psyché, à notre capacité de verbalisation des émotions vécues dans la voie de la guérison.

Ce travail offre à chacun un lieu d’observation de ses modes de relations, de ses croyances, de ses émotions : il s’agit de prendre conscience des besoins sous-jacents, des conflits, des refus liés à des situations ou circonstances du passé… et de leur retentissement dans la vie quotidienne, sociale, familiale et professionnelle.

Ce que la personne ressent, à travers le toucher thérapeutique, ce qu’elle associe à travers les visualisations et les évocations du passé lui dévoilent les condensés, les fixations, les inscriptions dans le vécu corporel. Ce qui se joue, se dénoue, se visite sont les expressions de la réalité « autobiographique » sur des supports corporel et psychique.

Le corps apparaît mémoire de l’histoire de la personne, les situations de vie sont inscrites dans le vécu corporel que les mécanismes défensifs ont transformé, déplacé et relégué dans les profondeurs de l’inconscient. Des symptômes peuvent apparaître : angoisses, blocages, tensions, somatisations, que l’organisation individuelle perçoit ;

La somatothérapie donne à la personne d’explorer sa problématique, ce qui appelle un retour d’informations émotionnelles, sensorielles, symboliques vers la conscience. Ces découvertes favorisent des remaniements et ouvrent au changement par l’émergence des ressources ignorées, la compréhension de compétences non mobilisées, le dépassement du refus.

La relation d’aide par le toucher permet de vivre la perception du corps et des mouvements vitaux, de ressentir, de respirer et de se révéler à soi par des « lâchers », des résistances et des découvertes. L’accompagnement thérapeutique et le suivi mettent en jeu la relation de confiance et autorisent l’approfondissement des besoins au fur et à mesure.

L’expression verbale et l’exploration corporelle par les techniques de relaxation, de toucher thérapeutique et de respiration, les régressions émotionnelles et somato-psychiques favorisent la prise de conscience des zones corporelles investies initialement. Elles sont alors réactivées et deviennent le lieu de compréhension à la fois physique et psychique de sensations et d’émotions liées aux situations premières, situations inachevées, particulières, insatisfaisantes, traumatiques, refusées.

La personne fait le lien entre son corps et sa vie. C’est une expérience d’intégration : cet éclairage permet d’autres élaborations qui ouvrent sur des potentialités créatives et des mouvements de vie nouveaux.

Quand les tensions, les traumatismes sont soulagés, le corps se libère et retrouve sa forme naturelle. La position retrouve son équilibre, les énergies réparties à travers le corps sont libres de fonctionner et nous vivons alors un sentiment de joie de vivre. En passant par l’expression verbale de l’émotion vécue comme point d’unification et de réconciliation entre le corps et le mental, l’émotion est utilisée comme moyen de dissolution des tensions tant physiques que psychiques.

A travers un processus d’intégration, de transformation et de prises de conscience successives, la somatothérapie est une approche thérapeutique qui aide à la résolution du trouble initial et de ses symptômes. Elle permet de libérer de fausses croyances sur soi-même et finalement de dépasser les conflits intérieurs qui entravent notre liberté d’être.

La somatothérapie est une plongée en soi. Prendre soin de soi n’a rien de commun avec l’égocentrisme. Il ne s’agit pas de se focaliser sur notre nombril ! Il s’agit de reconnaître nos blessures, nos peurs, nos manques. Il s’agit de prendre conscience que ce sont elles qui nous poussent à répéter inlassablement des comportements destructeurs.

Il est important de réaliser que s’il nous est impossible de changer les autres, le monde, en revanche nous pouvons transformer, changer le regard que l’on porte sur notre vie. Devenir responsable de « son monde », c’est participer activement à son propre bonheur, et par extension, à celui des personnes que l’on rencontre.

En somathotérapie le corporel reprend sa place. Les techniques utilisées permettent de libérer les tensions, les peurs, les angoisses à l’origine de notre mal-être et du manque de confiance en soi.

Notre corps est comme un carnet de voyage qui contiendrait la mémoire de notre vécu. Le corps se souvient de nos joies, de nos peines, de nos émerveillements, de nos traumas aussi… Il est notre allié sur le chemin qui nous conduit vers nous-mêmes. Nous ne comprenons pas toujours son langage et le premier pas consiste à se mettre à son écoute.

Mettre des mots sur nos souffrances physiques et / ou psychiques, devenir attentif à nos besoins, apprendre à se satisfaire est un chemin d’authenticité, de respect de soi et des autres. Nous cessons alors de vivre en automates (objet) pour participer à la vie de manière responsable.

La personne est de retour : intègre, intégrée, intégrale.

La thérapie se fait enfin dans la globalité de l’être.