Choisir son psy
L'annuaire spécialisé des psys et des coachs

 14 Décembre 2018 : 979 psys et coachs sur l'annuaire Psy et Coach
37 visiteurs connectés en ce moment

Fiche de M. Pierre MARCHAND

Nom : MARCHAND
Prénom : Pierre


Profession * :


Description :

Émail: dr.mchd@gmail.com. Pour tout renseignement.

La Psychanalyse se pratique avec simplicité sans que le médecin que je suis et le patient que vous êtes n'aient à se préoccuper d'un médicament psychotrope qui vous nuira plus qu'il ne vous aidera. Or, le patient qui vient me parler souffre et c'est sa parole libre de Sujet qui va lui permettre de se dégager de ses emprises et de gérer son angoisse et son stress.Cette indication vise l'adulte et l'adolescent qui a été au c?ur de mes premières recherches ainsi que le couple sous tous ses aspects.


Je suis PSYCHANALYSTE. Ma formation est universitaire. J'ai entrepris, un travail d'analyse à titre personnel en même temps que j'ai suivi les cours à la faculté de Médecine.
J'ai occupé progressivement toutes les fonctions médicales au Centre Hospitalier et Universitaire de NANCY ( de l'externe à l'enseignant).

C'est la conjugaison d'une écoute attentive d'un(e) patient(e), seul(e) à bien connaître son histoire, et d'un bon sens clinique, qui permettent de faire un bon diagnostic et un bon traitement. Au bout du compte, la parole du patient pourra être bien interprétée en la resituant dans le contexte de son histoire.


Pendant ce parcours médicopsychologique, j'ai entrepris une formation classique en médecine, en psychologie et en psychiatrie d'adultes avec option enfant et adolescent. Cet ensemble unifié me permet d'être à l'écoute bienveillante et souple de toutes les personnes qui souffrent psychologiquement et qui se sentent gênées, mal à l'aise, comme empêtrées dans les mailles d'un filet où leur désir est pris.

Je suis aussi CONSEILLER CONJUGAL (familial et matrimonial) car j'ai travaillé concomitamment à la psychiatrie pendant 15 ans en endocrinologie (dans sa section relationnelle et sexologique), du CHU de Nancy et au sein des différents services psycho somatiques
J'examinai les problèmes suivants: Mésentente simple et dysharmonie du couple, violences verbales et/ou physiques quelle qu'en soit l’intensité, troubles caractériels et sexuels. C’est un travail qui concerne le couple et les familles dont chacun est issu. Les failles que chacun présente et le contexte personnel sont mis en évidence pour clarifier la situation afin de rétablir l'harmonie du couple.

L'approche de mon investigation repose sur l’écoute du Sujet et l'interprétation de son propos qui sont fondées sur deux aspects fondamentaux présents constamment dans la démarche analytique pour mieux comprendre le Sujet Souffrant. Il s'agit de :

1/L'HUMANISME (Le soin personnalisé et adapté vous accompagne en toute humilité) permet au patient de se réaliser lui-même par sa parole qui prime sur tout le reste. Et prendre la parole en son nom propre affermit sa position de SUJET. Ce dernier recèle une authenticité qu'il découvre au fur et à mesure que le travail psychique avance.
Un témoignage est apporté dans les thèmes de deux diplômes que j'ai passés, celui des "Lettres modernes" et un autre de "Psychologie-médicale", centrés sur la personne concourant dans ce contexte à une autre manière de comprendre la SOUFFRANCE psychique.
Mon passage dans différents services psychosomatiques à l'hôpital m'a fait passer de la prise en charge d'inspiration psychanalytique de façon stricte à une écoute qui s'associe avec le comportement et autres par le biais dialectique à savoir l'expression corporelle, le conseil et la pédagogie, voire la spiritualité. Ce qui facilite un bon travail sur des temps courts.

2/ La CRÉATION et la NOVATION renouvellent la personne alors que certains s'efforcent de cataloguer tout patient et de lui mettre une étiquette.. Prenons un ex. actuel Une personne présente des troubles anxieux et dépressifs avec insomnie et fatigue confinant à l'épuisement. 1/ c'est un complexe familial à dénouer. 2/ C'est une dépression à comprendre.
3 / C'est un "burnout" à distinguer ou un "brown-out" décelé plus récemment, 4/ C'est un mode d'entrée dans un processus structural psychopathologique etc.

Pour dénouer l'amas de symptômes enchevêtrés, rien de tel que de redonner vie à la parole du patient par le biais de la restauration du goût pour l'avenir construit et constructif. La relation humaine comprise et interprétée de la façon la plus claire met le sujet souffrant dans la meilleure disposition pour se reconquérir.

C'est détacher l'individu de toute étiquette diagnostique pour le rendre à lui-même. Et surtout éviter tout jugement à l'endroit du Sujet et de sa famille. C'est à l'individu à se ré-habiter et à se trouver indépendamment de tout un entourage passé et présent pour un avenir relationnel avec l'autre.

Un mot sur les homosexuels, transsexuels, transgenres etc. parce qu'ils doivent aussi être entendus pour ce qu'ils sont à travers leurs discours, dans le cadre du renouvellement précité.


MON HISTOIRE EN MÉDECINE.

J'ai choisi de pratiquer la Médecine pour son aspect scientifique plein d'ouvertures mais aussi parce que la qualité de la relation compte beaucoup. C'est pourquoi, j'ai été très vite attiré par la psychologie médicale dès le début de mon cursus universitaire. Après de bonnes études, j'ai gravi tous les échelons depuis l'externe des Hôpitaux qui pousse le chariot des dossiers jusqu'à la fonction de professeur de psychiatrie à la faculté de médecine et celle de Médecin chef des Hôpitaux psychiatriques au sein de la relation Inter-Universitaire.

A ce titre,j'ai eu à m'occuper des problèmes psychopathologiques rencontrés à tous les âges de la vie. Grâce à une double compétence médicale et psychiatrique, je me suis orienté très vite vers ce qu'on a appelé: La Psychiatrie de Liaison qui consiste à étudier les interactions entre maladie organique et trouble psychique.
Puis, j'ai approfondi tous les problèmes psychiatriques qui ressortissent à une psychopathologie où les médicaments tiennent une place trop grande, à mon avis.
Dans ce contexte, ma pratique thérapeutique s'est centrée rapidement sur la psychanalyse freudienne revisitée, tant en milieu institutionnel qu'en privé. En effet mon statut me permettait de faire des consultations en privé à l'hôpital en utilisant de façon efficace l'esprit de la psychanalyse pour "guérir" les malades ou les stabiliser.Il s'agit d'adapter la technique à chaque personne en fonction de sa souffrance et de ses symptômes. A chaque fois, nous sommes devant une histoire nouvelle dont il faut dégager la parole vivante du patient qui nous la raconte.

Après avoir connu ce milieu Hospitalo-universitaire, durant de longues années,j'ai donc voulu conserver cet état d'esprit dans ma fonction actuelle de psychanalyste privé. Ce qui présente l'intérêt d'éviter la prescription de tout médicament psychotrope pour celles et ceux qui viennent gré à gré me parler. Dans mon cabinet je dispose du temps nécessaire pour entendre les difficultés d'un(e) patient(e) en m'adaptant à chaque cas de manière spécifique pour aboutir au meilleur résultat possible.
C'est pourquoi, je ne me suis pas installé comme psychiatre ce qui m'aurait chargé en difficultés de tous ordres. Je me suis installé comme psychanalyste parce que je peux me donner les moyens de la pratiquer sans être bousculé.
Cette pratique a nécessité un travail conséquent au préalable.
J'ai fait une psychanalyse personnelle auprès d'un membre de l'ex "école freudienne de Paris" (E.F.P.) suivie par deux contrôles de psychanalyse à Paris dont l'un avec Serge Leclaire qui travaillait avec Jacques Lacan. J'ai d'ailleurs suivi les séminaires de ce dernier pendant 10 ans ainsi que ceux de Françoise Dolto afin de m'ouvrir toujours davantage au champ de la parole et du langage. J'ai étudié Freud dans le texte allemand. Il est ma base conceptuelle même si nous devons confronter ses propos avec la modernité actuelle compte tenu de tous les changements qui interviennent dans la société d'aujourd'hui. Le respect des idées de chaque patient(e) est très important. Ainsi, j'ai reçu des personnes de toutes tendances (politiques, religieuses et celles inhérentes au genre) ce qui a suscité mon intérêt. C'est ma manière de progresser, de communiquer et d'interpréter au plus juste ce qui m'est dit.

J'ai travaillé essentiellement au CHU où j'ai côtoyé tous les services et en particulier celui d'endocrinologie avec lequel j'ai maintenu le contact pendant 15 ans. Dans ce cadre j'ai fait des recherches sur les troubles des conduites alimentaires (Anorexie mentale et Obésité) et les troubles de la relation y compris sexuelle au sein du couple. A ce sujet, j'ai travaillé sur la prise en charge des couples en difficulté relationnelle au titre de conseiller conjugal de façon continue sur ces 15 ans.

Je pratique essentiellement la psychanalyse individuelle mais aussi la psychanalyse de la famille et du couple. Il faut concevoir le malade dans ce qu'il dit et ce qu'il ressent dans la globalité de son être. Le symptôme est à comprendre au sein du complexe familial en sachant que ce n'est pas de la faute des parents ou des ascendants mais qu'il y a un ensemble structural qui contribue à la situation présente.
C'est pourquoi la psychanalyse est à repenser à chaque fois pour la rendre vivante en fonction des particularités de chaque personne, sachant qu'elle ne ressemble à aucune autre.
Chaque patient est entendu pour son propre compte dans la vérité de son discours. Alors, la psychanalyse devient facile à vivre et apporte bien au delà de ce qui est espéré. Elle s'adresse par conséquent à toute personne quel que soit le degré de sa souffrance psychologique.

Pour mieux assimiler la diversité des connaissances et les dépasser, j'ai travaillé à la faculté des lettres comme étudiant puis comme enseignant et j'ai enseigné au DESS de Psychologie clinique et pathologique tout en réussissant le Diplôme D’Études Approfondies de Psychologie.
Puis j'ai dirigé maints mémoires et thèses en psychiatrie et en psychologie parce que je fus Habilité à Faire et Diriger des Recherches.(Diplôme pour les Universités de Nancy I et Nancy II).
Enfin j'ai exercé comme expert près la cour d'appel de Nancy de 1985 à 2000.

J'attire l'attention sur le fait que l'oralité a été au centre de mes recherches. Je suis en capacité d'analyser les problèmes d'Anorexie mentale, les autres formes d'Anorexie et les associations Anorexie-Boulimie; il en va ainsi de l'obésité, mais encore des troubles du langage oral et écrit (bégaiement, dyslexie, dysphonie, et difficultés d'énonciation). Bien souvent des perturbations sexuelles s'associent à ces formes complexes particulières qui sont à saisir dans leur ensemble.

Adresse professionnelle :

44 Rue Charles Martel
Code Postal : 54000
Ville : Nancy
Pays : France

Téléphone :

Cliquer ici pour afficher le numéro de téléphone de M. Pierre MARCHAND

Téléphone portable :

Cliquer ici pour afficher le numéro de téléphone portable de M. Pierre MARCHAND

Se déplace dans les départements :

MEURTHE ET MOSELLE (54)

Qualification professionnelle * :


Adhérent à une association ou une fédération :


Diplôme(s) * :

  • Doctorat en médecine
  • Doctorat de psychiatrie

Pratique la supervision :

  • Supervision et Analyse de la pratique psychothérapeutique
  • Contrôle et analyse de la pratique psychanalytique
  • Actions de formation continue

Orientation psychanalytique :


Courant méthodologique de psychothérapie :


Spécialisé(e) dans les problématiques * :

  • Problématiques de l'enfance ou de l'adolescence
  • Problématiques des apprentissages (lecture, écriture, calcul, etc..)
  • Problématiques de la communication (dysphasie, autisme, Syndrome d'asperger, mutisme sélectif)
  • Problématiques du développement (Retard, troubles envahissant du développement)
  • Problématiques du comportement (attention, hyperactivité, opposition, etc..)
  • Problématiques de la conduite (Pica, Tics, Syndrome Gilles de la Tourette, mouvements stéréotypés, etc...)
  • Problématiques de la séparation et de l'attachement
  • Problématiques cognitifs (mnésiques, Démence, maladie d'alzheimer)
  • Problématiques d'addiction (alcool, substances toxiques, cigarette, médicaments, jeux, etc...)
  • Problématiques de l'humeur (bipolaire, dépression)
  • Problématiques anxieux (panique, phobies, agoraphobie, manque de confiance en soi, etc...)
  • Problématiques somatoformes (hypocondrie, maladies psychosomatiques, dysmorphie)
  • Problématiques sexuelles (baisse de libido, anorgasmie, dyspareunie, vaginisme, érection, éjaculation prématurée, etc...)
  • Problématiques de la conduite alimentaire (anorexie, boulimie)
  • Problématiques du sommeil (insommnie, narcolepsie, cauchemars,etc..)
  • Problématiques du contrôle des impulsions (automutilations, kleptomanie, pyromanie, stress, TOC, burn-out, passage à l'acte)
  • Problématiques relationnelles (parent-enfant, couple, fratrie, problèmes familiaux, etc...)
  • Problématiques psychotraumatiques (accident, agression, harcèlement moral ou sexuel)
  • Problématiques de l'adaptation et autres troubles (deuil, sensibilité, problèmes religieux, baby-blues, etc...)
  • Troubles de la personnalité (paranoïaque, schizoïde, schizotypique, antisociale, borderline, histrionique, narcissique, évitante, dépendante, obsessionnel compulsif)

Types de patients :

  • Seniors
  • Nourrissons
  • Enfants
  • Adolescents
  • Adultes

Types de séances :

  • Individuelles
  • Couples
  • Familles
  • Groupes

Autre(s) langue(s) pratiquée(s) :

  • Allemand

Consultation(s) :

  • à son cabinet (voir adresse ci-dessus)

Règlement de la consultation :

  • chèque
  • espèces

Ses mots clefs :

Pour toutes les problématiques. , 3/ CONSEIL et PEDAGOGIE., Analyse du couple, Harmonie relationnelle, 2/CONSEILLER CONJUGAL, Association d'idée, Coupure., FREUD, LACAN, 1/ PSYCHANALYSTE individuel

Ses publications :
Titres et travaux dans les fonctions suivantes
-Ancien Interne des Hôpitaux psychiatriques de Lorraine en . Vice-Major.
-Ancien Interne des hôpitaux de Nancy(CHU).
- Docteur en Médecine. Thèse "La faim et la mort"(Sujet portant sur l'anorexie mentale). Prix de Thèse. Lauréat de la faculté de Médecine de Nancy.
-Spécialiste en Psychiatrie d'adultes avec option"Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent".
Mémoire pour l'obtention du diplôme: "Troubles des conduites alimentaires dans le sens restrictif" (Sujet portant sur les psychoses infantiles et l'anorexie mentale)
-Assistant des Hôpitaux du CHU de Nancy en psychiatrie, Chef de clinique à la faculté de médecine de Nancy.

Mon approche de la pratique psychanalytique comme traitement se dirige aussi bien vers l'individu que vers le groupe même si je ne garde aujourd'hui que le premier aspect dans le cadre du colloque singulier.

-La technique psychanalytique que je pratique se fait de face à face ou par le divan dans le temps qui convient le mieux à l'analysant(ou patient).

-Spécialiste en Psychothérapie de groupe. Qualité acquise sous la direction de Anne Ancelin Schutzenberger. Cela me permet de resituer le patient sur les plans individuel et groupal.

- Puis : Médecin Chef des Hôpitaux Psychiatriques.

- 1993: D.E.A. : (Diplôme d’Études Approfondies) de Psychologie.
Mémoire pour l'obtention "La mouvance de la structure chez l'Hystérique et l’Obsessionnel"

- Expérimentateur de Médicaments

- 1994: Habilitation à faire et Diriger des Recherches.

- Directeur de Mémoires en Psychiatrie et en Psychologie aux Universités Nancy I et II.

- Enseignant de Psychiatrie à la faculté de Médecine (Pour les étudiants et les futurs spécialistes)

- Enseignant à la faculté des Lettres au DESS de Psychologie Clinique et Pathologique.

- Organisateur de séminaires de Psychiatrie à la Faculté de Médecine.

-Travaux
80 Publications portant sur:
les troubles des conduites alimentaires
Les états dépressifs, la T.S. et le suicide.
Le deuil normal et pathologique.
Les troubles conjugaux
Les troubles du langage et de la communication.
Les troubles de la relation ( Quant à l'objet narcissique et l'objet d'investissement).

Les États-Limites en tant qu'organisation.

La manipulation perverse: Analyse des moyens de compréhension du sujet et de l'action sur autrui, manière de s'en sortir pour la victime, appréhension du harcèlement moral et sexuel et aide à la victime pour y
remédier.

Les névroses et le traitement analytique.

La maladie Psychosomatique.

La différence entre la structure du patient psychotique et celle du sujet névrotique.

Le transsexualisme et les "transgenres".



Autres aspects de ma pratique antérieure et sur demande(s):
Contrôleur en psychanalyse
Directeur de Groupe Balint (Pour Médecins)
Organisateur de Groupe de Parole ( Pour Patients)
Psychothérapeute de groupe.

La technique psychanalytique que je pratique se fait de deux manières différentes selon la convenance du patient. Soit le sujet est installé en face à face ou côte à côte soit sur le divan, l'analyste étant assis derrière.
La séance dure de 35 à 45 minutes voire plus si nécessaire. Habituellement le travail se fait à raison d'une séance par semaine et pour une durée ajustée à chaque cas.
La disponibilité pour l'écoute, l'entendement et l'interprétation sont de règle, et en association.

Tout le temps nécessaire est pris pour donner au patient toutes les possibilités de s'exprimer à sa mesure et à son rythme.

Car la seule règle d'or est de laisser au patient la liberté de s'exprimer comme il l'entend à la manière que Freud le dit. Il sollicite le patient à parler de ce qui lui "tombe dans l'esprit" avec spontanéité, sans tri et de façon authentique. Le secret étant de rigueur d'un côté comme de l'autre.

En ce qui me concerne, je m'adapte à chaque personne et à chaque problème d'une manière spécifique tant l'histoire d'un Sujet donné ne ressemble à aucune autre.
Il convient que l'analysant (Patient) se sente à l'aise et libre de son expression. C'est le gage de la réussite.

Il convient d'ajouter que le temps, c'est aussi le nombre des séances. Il peut n'y en avoir qu'une seule parce qu'elle aura suffi à libérer le patient, ce qui est exceptionnel, mais un équilibre certain peut s'établir après une quinzaine de séances seulement car pouvoir se confier en toute quiétude à un spécialiste de l'écoute qui attache de l'importance à tout ce qui est dit est rare aujourd'hui en médecine.
La durée peut être plus longue en fonction de la demande du patient et de l'importance du ou des problèmes qui se posent. De toute manière, il est possible de faire le point à n'importe quel moment de la cure pour décider ensemble de la suite à donner.
Au total c'est beaucoup moins pesant que n'importe quel autre traitement. Il va de soi que si la psychanalyse n'est pas indiquée, nous pouvons évoquer, ensemble, vers qui la personne souffrante doit se tourner.

Réponse sur internet à toute question posée


* Nous vous précisons que les professionnels inscrits sur notre annuaire sont responsables des informations (qualification professionnelle, ...) qu'ils ont indiquées dans leur fiche qu'ils gèrent directement par internet; vous pouvez, si vous le souhaitez, leur demander les justificatifs des titres et formations annoncées dans leur fiche détaillée ci-dessus.

Les documents, fichiers ou photos associés à sa fiche

Aucun document, fichier ou photo n'a été ajouté par cette personne.





Son agenda

Pour faciliter votre orientation et le choix d'un professionnel et d'une méthode de psychothérapie :